Formation pratique selon INSOS (FPra)

INSOS Suisse a lancé la Formation pratique (FPra) selon INSOS en août 2007. En Suisse, il n’existait auparavant aucune voie de formation professionnelle homogène et institutionnalisée pour les jeunes en situation de handicap. En créant la FPra, INSOS Suisse a réussi à combler une lacune dans le système fédéral de la formation professionnelle.

Offre à seuil bas et individualisée

Cette offre de formation professionnelle à seuil bas et ajustée aux compétences individuelles s’adresse aux adolescents et jeunes adultes qui ont des capacités d’apprentissage et/ou de rendement plus faibles et qui ne sont donc pas en mesure de répondre aux exigences d’une formation professionnelle de base avec attestation professionnelle fédérale (AFP). L’objectif de la FPra est de leur donner une perspective d’avenir et d’augmenter leurs chances d’intégration dans le premier marché du travail. 

1200 jeunes, 52 orientations professionnelles

A ce jour, déjà 165 institutions INSOS proposent des places de formation FPra et forment chaque année environ 1’200 jeunes en situation de handicap. Ils ont le choix parmi 54 orientations professionnelles. Un tiers de ces jeunes trouvent ensuite une solution correspondante dans le premier marché du travail. 

Bilan individuel de compétences

Afin d’améliorer la reconnaissance de la FPra dans les associations de branches, il est prévu d’introduire un bilan individuel de compétences : cette attestation partiellement standardisée documente les capacités personnelles des titulaires d’une FPra. En 2015, le bilan de compétences sera développé dans trois branches sélectionnées et testé dans la pratique, en faisant appel à des offreurs expérimentés de la Formation pratique selon INSOS. Après cela, l’objectif sera que le plus grand nombre possible de branches introduisent ce bilan de compétences.

Etude

En 2014, les biographies professionnelles de jeunes gens après une Formation pratique (FPra) selon INSOS ont été analysées pour la première fois. L’étude réalisée par la Haute école de travail social de la Haute école spécialisée du Nord-Ouest de la Suisse et la Haute école intercantonale de pédagogie curative (HfH), qui a été soutenue et accompagnée par INSOS Suisse, montre que la FPra représente une condition de base pour l’intégration professionnelle, mais qu’il faut également d’autres éléments pour assurer le succès de cette intégration professionnelle. Les intégrations professionnelles réussies se distinguent par un accompagnement sur le long terme et une transition progressive vers le marché régulier du travail, permettant des solutions individuelles et une alternance flexible de phases, respectivement, avec et sans soutien (voir document à télécharger dans la colonne de droite).

Evaluation

En 2010, la HfH (Interkantonale Hochschule für Heilpädagogik) a évalué la FPra sur mandat de l'Office fédéral des assurances sociales (OFAS). L'étude publiée en septembre 2010 (voir document à télécharger dans la colonne de droite) démontre que la direction prise par ce projet est bonne et que la FPra apporte une contribution importante à la formation professionnelle des personnes avec handicap. Il reste néanmoins un potentiel d’amélioration, notamment dans la collaboration avec les employeurs.