Dépôt de plainte dans le cas d'abus sexuel H.S.: la prévention demeure une mission permanente

27 septembre 2013

Une plainte a été déposée dans le canton de Berne deux ans et demi après que le cas dʼabus sexuel H.S. a été rendu public. Le Groupe de travail interassociatif Prévention, dont fait partie INSOS Suisse, salue lʼouverture du procès contre le sociothérapeute H.S et le fait que les terribles cas dʼabus soient traités de manière soigneuse et méticuleuse. Le cas H.S. a ébranlé l’ensemble du secteur des personnes avec handicap, des soins et de l’assistance. Il ne tombera jamais dans lʼoubli. La consternation déclenchée par les terribles abus perdure à ce jour et a entraîné le renforcement du travail de prévention tant sur le terrain quʼau niveau des associations.

Pour tous les acteurs de la branche, il est aujourdʼhui clair que de bons concepts de prévention ne suffisent pas. Ils doivent encore être enseignés, pratiqués et vécus au quotidien. Régulièrement. Car la prévention nʼest jamais terminée, elle constitue une mission permanente. Et cette mission nʼincombe pas uniquement aux institutions et à la branche toute entière, mais également à la société, à la Confédération et aux cantons. Ces derniers doivent garantir que les institutions aient suffisamment de moyens financiers à disposition pour lʼimportant travail de prévention. Le groupe de travail sʼengage auprès des cantons pour quʼun ou plusieurs points de contact ou bureaux dʼinformation soit créés pour permettre aux personnes ayant besoin dʼassistance et aux autres personnes concernées de trouver conseil et soutien auprès dʼun organisme indépendant. Et pour que les délinquants (potentiels) sachent que nous sommes tous vigilants !

> tout le communiqué de presse du Groupe de travail interassociatif Prévention