Groupe d'intérêt Europe : Déclaration d’intention «Il faut des ateliers !»

01 février 2016

Des représentants internationaux d’ateliers ont créé un réseau visant à renforcer la protection des intérêts politiques des ateliers. Dans ce cadre, des représentants d’Allemagne, d’Autriche, de France, de Suède et de Suisse ont élaboré une déclaration d’intention dans le but de souligner la nécessité d’offres d’ateliers pour les personnes en situation de handicap en tant que possibilité de participation à la vie professionnelle.

Dans cette déclaration d’intention, les membres du groupe d’intérêt Europe consignent leur volonté de faire front commun au profit des ateliers. Il existe un consensus sur le fait que les ateliers constituent en Europe une composante importante des différents systèmes nationaux de participation à la vie professionnelle et une contribution sérieuse à la mise en œuvre de la CDPH des Nations unies. Les signataires veulent se mobiliser pour les ateliers en tant que «sheltered employment» en Europe et promouvoir le développement en conformité avec la CDPH.

Cette déclaration d’intention a été approuvée par toutes les instances requises dans d’autres pays mais aussi par INSOS Suisse. Son titre, tout comme le fait que ce document n’ait pas été élaboré aux côtés des intéressés, a néanmoins été en partie déploré.

Déclaration d'intention du groupe d'intérêt Europe