Le BFEH soutient notre plan d’action national pour la CDPH

07 décembre 2017

Le projet commun d’INSOS Suisse, de CURAVIVA Suisse et de vahs pour la mise en œuvre de la CDPH dans le secteur institutionnel est activement soutenu par le BFEH. Des auto-représentantes et auto-représentants collaborent aussi au plan d’action national.  
 
Le Bureau fédéral de l’égalité pour les personnes handicapées (BFEH) soutient financièrement notre plan d’action national pour la mise en œuvre de la Convention relative aux droits des personnes handicapées (CDPH).

Ce plan d’action est un projet commun d’INSOS Suisse, de CURAVIVA Suisse et de vahs.

Le BFEH soutient financièrement des projets en faveur de l’égalité qui explorent de nouvelles voies d’intégration. Les projets en lien étroit avec le terrain ont la priorité. Le BFEH voit la nécessité de prendre des mesures dans le cadre de la mise en œuvre de la CDPH. Il s’agit de se concentrer sur la promotion de l’auto-représentation des personnes en situation de handicap dans tous les domaines. Et cela vaut également pour le domaine institutionnel, rappelle le BFEH.

CURAVIVA Suisse, INSOS Suisse et vahs assument volontiers cette tâche et se réjouissent de la contribution du BFEH au projet.

Avec la collaboration de personnes en situation de handicap

Le groupe de travail chargé de développer le plan d’action national est accompagné par des personnes en situation de handicap qui défendent elles-mêmes leurs intérêts (auto-représentants).

Ensemble, les participants formuleront des objectifs concrets, définiront des mesures de mise en œuvre et mettront à disposition du secteur institutionnel un large éventail d’actions possibles et d’exemples de bonnes pratiques.

L’objectif est clair: les personnes en situation de handicap qui ont recours aux offres institutionnelles doivent pouvoir mener en Suisse une vie aussi autonome et autodéterminée que possible.

Pour le secteur institutionnel

Le projet n’a pas pour mission de mettre en œuvre la CDPH dans l’ensemble de la Suisse. Il s’agit ici d’analyser l’impact et l’influence de la CDPH sur les divers secteurs d’activité et champs d’intervention, spécifiquement dans le cadre institutionnel dans lequel œuvrent les trois associations.

Dans un deuxième temps, le groupe de travail national formulera des objectifs et des mesures visant à soutenir le secteur institutionnel dans la conception d’offres et de services en adéquation avec la CDPH.

Voir notre communiqué de presse sur le lancement du projet