Le canton de Berne coupe dans les contributions
 Le canton de Berne coupe dans les contributions

30 novembre 2017

Ces prochaines années, les 300 institutions pour personnes en situation de handicap du canton de Berne subiront des coupes drastiques de la part du canton: hier, le Grand Conseil bernois a décidé d’économiser 9,2 millions de francs par an dans le domaine des personnes en situation de handicap.

La majorité bourgeoise a réussi à imposer son programme d’austérité. Hier, le Grand Conseil bernois a ficelé un paquet d’économies.

Un montant de 9,2 millions

Ce paquet d'économe privera la caisse cantonale dans le domaine des institutions de 9,2 millions de francs par an.

Les contributions cantonales aux institutions du canton de Berne seront réduites linéairement de 6,4 millions de francs par an. D’autres mesures d’économie porteront sur 2,8 millions de francs par an supplémentaires.

Grande déception

INSOS Suisse est très déçue de cette décision. Ces coupes entraîneront des économies douloureuses dans différentes institutions. Les personnes accompagnées souffriront aussi de ces économies.

Qualité clairement menacée

Il est à craindre que certaines institutions doivent également économiser au niveau du personnel. Un personnel qualifié et en nombre suffisant est toutefois indispensable pour la réalisation durable des concepts cantonaux pour les personnes en situation de handicap.

Des concepts qui se basent sur la participation et l’autodétermination, ainsi que sur la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées.

Les mesures d’économie qui viennent d’être adoptées sont en contradiction avec ces besoins et menacent la qualité et l’intensité du soutien en faveur des personnes en situation de handicap dans certaines institutions.

Dossier de Socialbern sur le programme d'allégement 2018
Article du Bund (en allemand)