Pas de base légale pour le programme de bonus Helsana+

27 avril 2018

Le Préposé fédéral à la protection des données recommande à la caisse d'assurance-maladie Helsana de retirer son programme de primes. Avec son programme Helsana+, Helsana encourage ses clients à lui envoyer leurs données médicales pour bénéficier d'un rabais de prime.

INSOS Suisse, la fédération des consommateurs et d'autres organisations ont critiqué ce programme de bonus. Cette critique bénéficie maintenant d'un soutien fédéral. Le délégué à la protection des données confirme l'illégalité de ce système de rabais.

Helsana+ accorde un rabais sur les primes d'assurance maladie aux assurés de base qui peuvent et veulent faire du sport. Les données de l'assurance de base et de l'assurance complémentaire sont ainsi mélangées.

Contraire au principe de solidarité

Dans une lettre ouverte, plusieurs organisations, dont INSOS Suisse, ont critiqué le programme de bonus Helsana+.

Les personnes handicapées, malades, âgées ou non sportives ne peuvent pas participer ou ne peuvent participer que dans une mesure limitée. Cela les désavantage financièrement, ce qui est contraire au principe de solidarité de l'assurance maladie de base.

Et la suite?

D'autres compagnies d'assurance maladie envisagent également d'introduire des programmes de bonus destinés aux assurés de base. Les déclarations du Préposé fédéral à la protection des données sur l'absence de base juridique pour de tels programmes de bonus dans le domaine de l'assurance de base vient au bon moment.

Communiqué de presse du préposé fédéral à la protection des données

Article de la Fédération romande des consommateurs