Plus de citoyenneté grâce au facile à lire

01 juin 2018

Aujourd'hui 1er juin, la commission Inclusion du groupe de travail national «Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées» (GTN CDPH) a présenté les exigences à la Chancellerie fédérale. Pour elle, tous les textes explicatifs et publications pertinentes devront être traduites en facile à lire.

Documentation de vote en falc

Le 1er juin 2018, dix membres de la commission d’inclusion du groupe de travail national «Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées» (GTN CDPH) de INSOS Suisse, CURAVIVA Suisse et vahs Suisse se sont rendus à la Chancellerie fédérale. Lors d’un entretien avec les représentants de la chancellerie, les deux délégués, Nelli Riesen et Uwe Pfennig, ont présenté les exigences de la commission concernant la documentation de vote: à partir de 2020, l’ensemble des textes explicatifs devrait être proposé en facile à lire.

Pour tous les documents pertinents

La commission d’inclusion a également exigé, et c’est une requête légitime, que les publications concernant directement les personnes handicapées soient traduites en facile à lire. L'administration fédérale a assuré que ce nombre augmentera à l'avenir.

Au nom de la commission, les membres présents ont offert leur soutien à la Chancellerie fédérale pour la mise en œuvre de ces mesures.

La commission d’inclusion constitue un élément essentiel du plan d’action national pour la mise en œuvre de la CDPH de INSOS Suisse, CURAVIVA Suisse et vahs Suisse. Elle se compose de 20 personnes avec handicap.

Le plan d’action national pour la mise en œuvre de la CDPH est soutenu par le Bureau fédéral de l’égalité pour les personnes handicapées (BFEH).

Visiter notre page "Plan d'action CDPH"