29 août 2013 - communiqué de presse d'INSOS Suisse

Participation et inclusion - deux guides pour les institutions pour personnes avec handicap

29 août 2013

BERNE. La participation et l’inclusion sont les thèmes d’actualité dans le travail avec les personnes avec handicap. Avec le débat parlementaire sur la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées, ces deux paradigmes se retrouvent au centre du débat politique. Pendant trois jours, ils ont également été au centre du congrès d’INSOS Suisse, auquel quelque 200 responsables d’institutions suisses pour personnes avec handicap ont participé. Le congrès s’est terminé ce midi.

« Les personnes avec handicap ont le droit de mener une vie autodéterminée et riche de sens, et d’obtenir l’assistance et l’accompagnement nécessaires à cela », a souligné Marianne Streiff, conseillère nationale et présidente d’INSOS Suisse, au congrès d’INSOS Suisse à Berne. Ce congrès de trois jours était consacré au thème « Participation et inclusion – opportunités pour personnes avec handicap ainsi que pour le travail quotidien des institutions ». Plus de 200 responsables d’institutions pour personnes avec handicap y ont participé.

Participation et inclusion comme notions clé

La participation et l’inclusion sont les thèmes d’actualité dans le travail avec les personnes en situation de handicap et sont indispensables pour leur qualité de vie, à côté d’une autonomie vécue au quotidien. C’est aussi ce que retient la Charte « Qualité de vie » qu’INSOS Suisse a récemment approuvée. Le débat autour de ces deux notions est marqué principalement par la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées, que le Conseil national a ratifiée à une forte majorité, dans le cadre de sa session d’été. Ainsi, la convention parle de « pleine et effective participation » des personnes avec handicap à la société, d’une « intégration à la société » ainsi que de leur acceptation en tant que partie de la diversité humaine et de l’humanité.

Les institutions relèvent le défi

Les paradigmes autonomie, participation et inclusion placent régulièrement les institutions devant de nouveaux défis. « Les institutions doivent relever ces défis jour après jour et faire leur possible pour que les personnes en situation de handicap puissent vivre et travailler de manière autodéterminée et sans mise sous tutelle », a souligné la présidente d’INSOS Marianne Streiff. Il y a longtemps que les institutions se sont engagées dans ce sens. Et nombreuses sont celles qui ont déjà réussi à mettre en œuvre la participation et l’inclusion, malgré leurs structures de base institutionnelles. C’est ce que montrent les exemples de meilleure pratique qui ont été présentés au congrès d’INSOS, à Berne (> les exposés). « Et avec la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées, la Suisse signale maintenant, elle aussi, qu’elle est sur la voie vers un avenir dans lequel les personnes avec handicap sont des membres à part entière de notre société et ne sont plus en dehors de celle-ci, mais au cœur de celle-ci. »

> les exposés du congrès d'un seul coup d'oeil

Contact

Marianne Streiff-Feller, conseillère nationale, présidente d’INSOS Suisse, tél. 079 664 74 57

Peter Saxenhofer, directeur d’INSOS Suisse, tél. 079 643 34 15